La Fondation

La Fondation d'Etudes pour le Moyen-Orient (FEMO) est une association de loi 1901 en vue de devenir une fondation. Il s'agit d'une structure indépendante chargée de réaliser des études sur le Moyen-Orient auprès des institutions européennes, des organisations internationales et des particuliers.

A travers les colloques, les publications et les rapports qu'elle organise, la FEMO compte apporter à partir d'experts un éclairage sur les questions complexes du Moyen-Orient et ainsi enrichir le débat sur la situation géopolitique et géostratégique de cette région. La Fondation se veut une base de référence pour les pouvoirs publics nationaux et européens.

Le comité scientifique de la Fondation d'Etudes pour le Moyen-Orient a pour objectif, d'attirer des experts français et internationaux légitimes sur les questions moyen-orientales, qu'ils soient universitaires ou hauts fonctionnaires. Ceci afin de faire contrepoids aux analyses partiales des lobbystes et autres groupes de pression proposant trop souvent une lecture du Moyen Orient éloignée des réalités du terrain. Les experts de la FEMO s'attachent donc à porter au plus grand nombre, des analyses et des solutions indépendantes de tout enjeu financier.

La FEMO est présidée par François Colcombet, magistrat Honoraire, qui fut notamment Conseiller à la Cour de Cassation, et cofondateur du Syndicat de la magistrature dont il a été le Président de 1973 à 1974. Il s'est intéressé aux questions du Moyen-Orient et il a étudié avec minutie sous le prisme du Droit, les constitutions des Républiques islamiques .

François Colcombet a exercé différents mandats locaux ou nationaux. Il a été conseiller général de l'Allier de 1985 à 2004 et a représenté la première circonscription de l'Allier à l'Assemblée nationale à deux reprises, de 1988 à 1993, puis de 1997 à 2002.

François Colcombet, Président de la FEMO